Podo-pédiatrie

La podo-pédiatrie : podologie pour enfant

La podo-pédiatrie est une spécialisation du podologue intégrant les spécificités du système ostéo musculo-articulaire pendant la croissance de l’enfant. Durant la croissance, les pieds et les autres articulations se forment et évoluent pour permettre l’acquisition de la marche. Il faut donc mettre en corrélation les troubles en fonction de l’âge et de la croissance.

Pourquoi consulter ?

Un enfant ne marche pas comme un adulte. Vous pourrez remarquer chez eux des pieds plats, rentrant en dedans, des « genou en X » (ou valgum) ou une démarche anormale. Il n’y a cependant généralement pas d’inquiétudes à avoir puisque ces différences disparaîtrons pendant la croissance. Il n’est donc pas nécessaire de consulter avant les 4 ans de votre enfant.

Si les troubles de la marche ne s’améliorent pas dans le temps imparti (exemple : un pied plat est anormal à 6 ans), il est nécessaire de consulter un podologue. Celui-ci pourra corriger le retentissement de ce retard de croissance sur l’ensemble du système locomoteur grâce aux semelles orthopédiques.

En cas de douleurs causées par les spécificités infantiles de la marche (pouvant être normales durant la croissance), le port de semelles orthopédiques pourra être envisagé. La durée du traitement variera selon si l’enfant présente ou non une réelle dysfonction (retard de croissance par exemple).

Les chutes fréquentes peuvent être causées par le contact direct « genou contre genou » ou plus fréquemment par l’entrechoquement des pieds. Ici, la semelle orthopédique « de détorsion » permettra à l’enfant de mieux accepter ces troubles de croissance et d’ouvrir à nouveau l’angle de son pied à la marche. En portant des semelles orthopédiques, l’enfant arrêtera de chuter sous 3 à 5 jours.

L'ostéochondrite ou les ostéochondroses d’un os sont des pathologies de croissance pouvant toucher beaucoup de localisations, notamment le pied et le genou. Le traitement consiste, dans un premier temps, à l’arrêt du sport puis au port de semelles orthopédiques. Si l’évolution de ces pathologies est généralement bénigne, il faut tout de même rapidement les prendre en charge.

Un enfant peut développer des malpositions ou malformations congénitales du pied.

Les semelles orthopédiques pour enfant

Objectif : influencer la croissance vers une norme plus physiologique en se servant des différentes positions du pied lors de la marche et traiter les conséquences des malpositions sur la croissance osseuse sous ou sus-jacente.

Il existe différentes solutions orthopédiques selon la quantification du valgus, la réponse neuromusculaire et l’âge de l’enfant :

Les semelles de stimulation (privilégiées pour les dysfonctions ou retards classiques jusqu’à l’âge de 6 ans) : elles visent à rétablir l’équilibre naturel de l’ossature et des articulations pour favoriser la croissance. Pour cela, certains muscles seront stimulés. Cette action musculaire permettra de réorienter le pied.

Les semelles biomécaniques de correction (quand la dysfonction ou le retard sont avancés ou lorsque la réponse musculaire n’est pas assez franche face au retard) : elles permettent de traiter les dysfonctions ou le retard osseux du pied. Elles agissent directement sur le pied osseux pour agir d’une façon précise et quantifiée sur les articulations sus-jacentes.

Elles agiront également sur les muscles en leur donnant un temps de contraction plus physiologique, puisque ceux-ci dépendent directement de la position articulaire pendant la marche (pied, genou, hanche, bassin).

Ces dysfonctions de croissance ou retard peuvent, selon des critères musculaires chaussants et surtout sportifs, créer de réelles pathologies de croissance : voir les ostéochondroses de l’enfant.

Podo-pédiatrie
Fermer le menu