Pathologies cutanées et d'ongles

Description à venir

Il s’agit d’une tumeur bénigne causée par un virus de type papilloma virus qui se développe dans les cellules de la couche de malpighie.

Ce dernier est très résistant dans les espaces humides et persistant dans les endroit ou il y a de la sueur et/ou un appui important. Un état de stress peut aussi favoriser la prolifération.

Il existe deux types de verrues qui n évoluent pas de la même manière :

  • Les verrues clous sont causées par la papilloma virus de type 1 (HPV1) la verrue est alors souvent unique mais profonde  et souvent douloureuse si elle est localisée sur une zone d’appui.
  • Les verrues mosaïques sont causées par le papilloma virus de type 2 (HPV2). Celles ci sont plus superficielles donc moins douloureuse voir indolore. En revanche elles sont souvent multiples polygonales et beaucoup plus difficile a traiter.
La particularité des verrues plantaires est liée a leur localisation .En effet la verrue prolifère d’avantage en milieu humide. Le frottement et l’appui  stimule quand a eux prolifération de corne (hyperkératose) riche en cellule de carbone qui constitue un bon carburant . De plus la verrue a absolument besoin de sang pour se nourrir et la peau plantaire a ce niveau est extrêmement riche . De plus la peau plantaire est beaucoup plus épaisse que la peau du reste du corps, c’est en parti grâce a cela que nous pouvons marcher sur nos pieds. Tout ces facteurs rendent donc les verrues plantaires parfois difficiles a traiter.
Evolution:
  • Sans traitement: La verrue évolue en profondeur et en superficie. Plus on attend et plus le traitement sera long. En cas de plaie sur une verrue le virus se propage tout le long de la plaie c’est ce qu’on appelle le phénomène de Koebner. Les verrues mosaïques ont a particularité de se reproduire : chaque verrues mères donne naissance à des verrues filles puis chaque verrue fille devient elle même verrue mère ce qui peut dans certains cas entraîner l’apparition d’un champ verruqueux. Chez les jeunes individus  et en proportion minime des anticorps peuvent apparaître au bout de 9 mois permettant une guérison spontanée. 
  • Avec traitement: guérison sans séquelles plus ou moins rapide selon la typologie, le nombre et l’ancienneté de la verrue.
Traitements:
Il n’existe pas de traitement contre le papilloma virus. Le traitement consiste donc a isoler la verrue de la couche lui permettant d’avoir accès au sang et de se nourrir. Pour cela il faut brûler la verrue. il existe deux types de brûlures :
 
  • Des produits pharmaceutiques peuvent parfois fonctionner et sont souvent moins chère , vous pouvez ainsi commencer par ces solutions et consulter en cas d’échec.
  • En cabinet : brûlure par application d’une préparation pharmaceutique spécifiques contenant de l’acide, le tout sous pansement occlusif permettant une brûlure superficiel de la verrue . Ce traitement sera a renouveler jusqu’à disparition de la verrue avec un nettoyage en cabinet a réaliser tout les 15 jours. Cette solution est souvent utilisés pour des verrues mosaïques multiples.
  • Brûlure plus profonde et contrôlée a l’aide de la cryothérapie. Pour en savoir plus sur le cryothérapie cliquez ici. Cette solution nécessite un équipement spécifique et est un peu plus cher. En revanche il permet une destruction plus profonde et contrôlée et ainsi plus efficace. Cette solution est a privilégier pour un nombre restreint de verrue . Ce traitement sera renouveler toutes les 3 semaines jusqu’à disparition complète.
  • La ionophorèse permet de limiter l’hyperhidrose et le nombre de verrues en cas de champ verruqueux.

Il est important de préciser qu’il n’existe pas d’échec au traitement des verrues si les protocoles sont bien réalisés. 

Il s’agit d’un conflit douloureux entre les bords latéraux de l’ongle et les sillons péri-unguéaux.

la différence entre un ongle incarné et incrusté dépend de la conséquence résultant de ce rapport de force entre ongle et sillons:

  • soit le sillons par un processus de défense va  stimuler la production d’ hyperkératose et un cor péri unguéal peut se former c’est ce qu’on appelle les ongles incrustés. 
  • soit l’ongle pénètre les tissus (=plaie) c’est l’ongle incarné.

Dans les deux cas cela engendre une réaction inflammatoire voir infectieuse sans guérison spontanée tant que la partie d’ongle incarné (= pénétrant dans le sillon) ou incrusté n’a pas été retiré. Pour un cor peri-unguéal il faut libérer le sillons avant de retirer et soigner le cor.

Ainsi rien ne sert d’attendre, le premier réflexe consiste a faire des pansements sous antiseptiques afin de limiter l’infection avant de prendre rendez vous le plus tôt possible.

Traitements selon les  causes:

  1. Dans la grande majorité des cas un ongle incarnée résulte simplement d’une mauvaise coupe d’ongle. Un soin de pédicurie permettra de traiter l’ongle incarnée ou incruste et une bonne coupe d’ongle d’éviter la récidive.
  2. Dans les autre cas et notamment en cas de récidive ou d’ongle incarnée chroniques il faut comprendre la ou les causes cumulés pouvant favoriser le conflit malgré une bonne coupe d’ongle:
  • Les dysmorphies (=déformation d’ongle). Les déformations unguéales sont de plusieurs types, toute d’origine matricielle elle peut être responsable d’ongle incarné ou incrusté récidivant ou chronique . Selon le type de dysmorphies en causes il sera possible de les corriger durablement par des orthonyxies. Les orthonyxies sont des appareillages d’ongle au titane, de même type que les appareils dentaires l’orthonyxie permet sans absolument aucune douleur de corriger progressivement et durablement l’ongle afin que ce dernier reprenne une forme de pousse physiologique et non conflictuelle. Cliquer ici pour en savoir plus sur l’orthonyxie.
  • Les déformations d’orteils. Les déformations d’orteils peuvent favoriser un conflit entre deux orteils voisins et donc augmenter la pression entre le sillon et l’ongle. Dans ce cas la première chose a faire est d’adapter ses habitudes chaussages pour augmenter la largeur a l’avant pied. Les chaussettes de contention peuvent aussi favoriser le conflit , il existe des bas de contention ouverts en bout . Afin de protéger le sillon et de corriger cette déformation il existe des appareillages réalisés sur mesure par moulage très confortable. Il s’agit des orthoplasties. Cliquez ici pour en savoir plus.  Ce qu’il faut savoir c’est que la plupart des déformations d’orteils sont causés par un problème plus général d’appui plantaire  se compensant par des semelles orthopédiques permettant d’arrêter le processus de déformations.
  • chaussures mal adaptées : trop étroites, trop petites ou trop longues.
  • Bourrelet hypertrophique : Dans le cas de bourrelet (en dehors évidement de inflammation du bourrelet engendré par un ongle incarné). Dans ce cas l’opération est la meilleur solution car elle permettra (en plus de réalisé une matricectomie partielle) de diminuer la taille du bourrelet permettant ainsi de libérer l’ongle.
  • Plusieurs de ces traitements peuvent être réalisé conjointement en cas insuffisance du précédent, le plus efficace est de commencer par celui qui apparaît le plus logique en fonction des causes.

Description à venir

Description à venir

Description à venir

Description à venir

Fermer le menu