Cryothérapie

Cryothérapie : traitement des verrues et bourgeons

Qu'est ce que c'est ?

La cryothérapie est une méthode de destruction contrôlée de tissus cutanés indésirables par l’application d’un froid extrême (-196°C pour azote liquide/-89°C pour protoxyde d’azote). La littérature médicale confirme que c’est une alternative rapide et facile permettant d’éviter les problèmes pré et post-opératoires.

Méthodes actuelles :

  • L’électrocoagulation ou cautérisation à l’aide d’une sonde (efficace mais laisse une cicatrice douloureuse)
  • Laser CO2 sous anesthésie pour les cas rares ou très résistants (efficace mais laisse une cicatrice)
  • L’ablation chirurgicale (arrêt de cette technique sous la plante des pieds à cause du risque infectieux et des cicatrices douloureuses)
  • La cryothérapie : le plus utilisée, elle est simple, rapide et efficace (douleur modérée)

Méthode utilisé au cabinet : cryothérapie au "cryopen"

La méthode privilégiée par votre podologue pour le traitement de la verrue : « Cryopen »

Nous privilégions au cabinet l’utilisation de la cryothérapie par «  cryopen » notamment pour le traitement des verrues et de certains bourgeons charnus d’ongles incarnés. L’intérêt de cette technique réside dans l’association du protoxyde d’azote avec une combinaison de buses à diamètres variables (selon la taille de la verrue) et à pression constante. Cela garantit une température très basse de -89°C associée à une action mécanique stable et quantifiée (5 secondes d’application par millimètre de tissus à nécroser).

Ce système est largement utilisé par nos confrères et consœurs dermatologues dans l’esthétisme pour les tâches de vieillesse et la destruction de grain de beauté et granulome.

Autres méthodes appliquées au cabinet :

Votre podologue, après examen de la lésion (cor plantaire ou verrue) saura guider le choix thérapeutique selon la pathologie et le patient vers différentes thérapies. Ces thérapies peuvent être associées afin de favoriser une guérison rapide :

  • Homéopathie
  • Traitement par application d’acide sous pansement occlusif notamment pour les champs verruqueux importants
  • Ionophorèse
  • Semelles de décharge de la lésion si celle ci est douloureuse et en rapport avec une zone d’hyper appui
Fermer le menu