Le diabète et le pied

Le diabète et le pied

Les conséquences du diabète sur le pied

Le diabète est responsable de nombreuses complications :

  • Neuropathie sensitive : perte de sensibilité au niveau des pieds
  • Retard de la cicatrisation d’une plaie
  • Diminution du processus de défense face à une infection
  • Première cause d’amputation (responsable de 70 % d’entre elles)

Il est important de consulter régulièrement un pédicure habilité à pratiquer des soins aux personnes diabétiques. Grâce à un suivi régulier, de nombreuses complications pourront être évitées.

Différents grades des personnes atteintes de diabète

En pédicurieles personnes diabétiques sont classées en différents grades selon les antécédents de plaies et les complications déjà présentes au niveau des pieds. Ces grades permettent d’établir un degré de risque au cas où le pied serait confronté à une infection ou à une plaie. Ils détermineront, par la suite, la quantité de soins recommandés dans l’année.

Ces grades n’ont rien à voir avec votre type de diabète.

Le petit plus du Cabinet

La sécurité sociale et la fédération nationale des podologues ont signé une convention visant à prendre en charge les frais de consultation. Le cabinet Olagnier répond à ces critères et dispense donc des soins pris en charge.

Comment se déroule la première séance ?

Lors de la première consultation, le podologue établit son dossier-bilan, appelé POD, en fonction :

  • D’un interrogatoire sur le suivi diabétologique du patient
  • De ses antécédents
  • De l’état circulatoire et sensitif de ses pieds

Le podologue réalise aussi des tests de sensibilité et des tests circulatoires pour évaluer le grade du diabète. Ainsi il détermine le risque qu’il peut représenter pour les pieds.

Un nombre de séances de pédicurie sera alors déterminé :

  • Grade 0 et 1 : pas de remboursement
  • Grade 2 : 4 soins par an
  • Grade 3 : 6 soins par an

Quelques conseils

  • De petits gestes quotidien suffisent à réduire plus de 50 % des amputions et des grosses complications au niveau des pieds.
  • Pour éviter toute complication, nous conseillons aux personnes diabétiques de surveiller régulièrement l’état de leurs pieds : absence de mycose, talons fendillés...
  • Il est également important d’avoir des chaussures de bonne qualité et d’éviter de marcher pieds nus.

  • Pour l’entretien des pieds, n’utilisez pas d’outils potentiellement traumatisants. Préférez confier leur santé à un pédicure podologue agréé.
  • Vérifiez l’intégrité de vos pieds au quotidien : pour cela, passez votre main sous la plante du pied pour vérifier l’absence de plaie. Vous pouvez utiliser un miroir. Ces gestes sont indispensables pour vous assurer de la santé de vos pieds, surtout quand leur sensibilité est réduite. En cas de plaie, consultez rapidement votre médecin traitant ou votre podologue.
  • Séchez-vous bien les pieds après la douche en insistant entre les orteils, localisation privilégiée des mycoses.
  • Vérifiez vos chaussures avant de les enfiler : passez votre main à l’intérieur pour vérifier l’absence d’éléments intrusifs pouvant vous blesser et être source de plaie.
  • Hydratez-vous quotidiennement les pieds pour limiter la prolifération de la corne et des pathologies liées aux pieds secs. Attention à ne pas mettre de crème entre les orteils.
  • Protéger vous des brûlures : vérifier la température de l’eau avec la main ou le coude avant votre toilette.

Le meilleur moyen de traiter une plaie sera toujours d'éviter de l'avoir !

Le diabète et le pied
Fermer le menu